.rll-youtube-player,[data-lazy-src]{display:none!important}

Trouver une solution aux pleurs et douleurs de votre enfant

Au rang des problèmes fréquents du nouveau-né, les coliques du nourrisson occupent certainement la première marche, en parallèles des Reflux/RGO, et des plagiocéphalies et troubles de la succion. En effet, 25 à 40% de nouveau-nés sont atteints de coliques à leurs premiers mois. Il existe plusieurs traitements aux spasmes intestinaux (coliques du nourrisson). Mais les effets diffèrent d’un nouveau-né à un autre. Désemparés les jeunes parents recherchent de nombreuses astuces et traitements afin de soulager les pleurs de bébé. Qu’est-ce que les coliques ? Quelles sont en sont les causes ?  Comment reconnaître un bébé souffrant de coliques ? Et surtout comment soulager les coliques du nourrisson ? Comment un ostéopathe spécialisé en pédiatrie peut vous aider ? Faisons la lumière sur l’une des premières raisons de consultation pédiatrique des nourrissons de moins de 3 mois : les coliques du nourrisson.

Les coliques du nourrisson : Qu’est-ce c’est ?

Les coliques du nourrisson sont des spasmes intestinaux pouvant être douloureux provoquant les pleurs de bébé pendant  plusieurs heures par jour (entre 2 et 5 heures), au moins 3 fois par semaine sur une durée de 3 semaines.

Ce sont des moments éprouvants pour les jeunes parents qui peinent à voir leur bébé se tordre de douleur et en pleurs.

Étroitement liés au système digestif des nourrissons encore peu développé à la naissance, les coliques se résorbent progressivement au cours des prochains mois de vie des bébés.

S’il est vrai que les coliques du nourrisson constituent une étape normale du développement, parvenir à soulager le bébé pendant ces crises de pleurs est une préoccupation majeure pour les parents.

Les Causes des coliques des nouveau-nés

Les causes des coliques du nourrisson ne sont pas véritablement établies de nos jours.

Les spécialistes et pédiatres ne s’accordent pas sur la question. Néanmoins, nous pouvons relever des causes probables des coliques du nourrisson :

L’immaturité gastro-intestinale des nourrissons

De nombreux pédiatres attribuent l’immaturité du système digestif comme la principale cause des coliques du nourrisson.

Et pour cause, les intestins ont du mal à absorber les nutriments et les gras à la naissance, rendant ainsi impossible la prolifération des “bonnes bactéries”: les probiotiques.Ce qui crée un déséquilibre de la flore intestinale.

Ces dérèglements du tube digestif seraient donc responsables des contractions aiguës et douloureuses des intestins.

Les poches d’air dans l’estomac

Une opinion très répandue stipule que les coliques des nouveau-nés peuvent naître de l’accumulation des bulles d’air dans l’estomac lors des tétées par biberons (aérophagie).

L’air dans l’estomac causerait des irritations sur les terminaisons nerveuses et par là des douleurs aux nourrissons et de longues journées/nuits difficiles pour les parents qui doivent gérer leurs enfants en pleurs :).

D’où la nécessité d’évacuer les poches et bulles d’air par des rots après chaque repas du bébé

Les allergies alimentaires

Des théories d’experts évoquent des allergies alimentaires comme cause des coliques du nourrisson. Ainsi, les bébés allaités pourraient être allergiques à certains nutriments consommés par la maman.

Les protéines à base de lait de vache quant à elles, seraient la cause de coliques chez les bébés nourris au biberon.

Les facteurs environnementaux

L’environnement du nourrisson peut favoriser l’apparition des coliques. En effet, le tabac pendant la grossesse, l’anxiété des parents seraient des facteurs propices aux coliques de bébé.

Il existe de multiples autres causes probables de coliques des nouveau-nés à l’instar des reflux gastriques (RGO) qui révèlent un dysfonctionnement de la valve reliant l’œsophage à l’estomac.

Quels sont les symptômes des coliques chez le bébé ?

Les bébés sujets aux coliques des nouveau-nés manifestent un comportement bien spécifique :

  • le bébé crie et pleure incessamment de manière inexpliquée.
  • le bébé se tortille en recroquevillant ses jambes sur son abdomen.
  • le nourrisson a le ventre dur, ballonné et émet souvent des gazs pendant la crise.
  • Il est tout rouge, raidit ses jambes et serre les poings.
  • Bébé a des troubles du sommeil : Il se réveille assez souvent juste après s’être endormi

Tous ces signes sont les caractéristiques d’un enfant affecté par des coliques et cherchant une position confortable (position antalgique) qui pourrait le soulager.

Souvent des crises de larmes apparaissent en soirée chez des enfants apparemment en bonne santé et ayant une bonne courbe de croissance.

Les coliques ne sont donc pas une maladie, mais surtout une expression de douleurs brusques et intenses que ressent le nourrisson et l’amènent à s’exprimer par des pleurs.

Traitement des coliques du nourrisson : en existe-t-il ?

Il n’existe pas vraiment des médicaments efficaces au colique bébé. Les médicaments pharmaceutiques prescrits jusqu’ici ont des effets mitigés sur les nouveau-nés.

Néanmoins, nous pouvons distinguer des astuces et traitements pour soulager colique nourrisson.

Que faire pour soulager les spasmes intestinaux de son enfant ?

  • Les massages abdominaux : Les massages circulaires réalisés dans le sens des aiguilles d’une montre apaisent les douleurs causées par les coliques de bébé. De plus, ils permettent de créer un lien tendre entre les parents et l’enfant.
  • Des positions confortables : Certaines positions ont pour effet d’atténuer les spasmes du nourrisson. Le coucher sur le ventre ou au travers du bras permet de soulager les douleurs du nouveau-né et donc ses pleurs.
  • Restez en mouvement : marcher avec l’enfant en le berçant vous permettra de détourner l’attention de l’enfant sur les douleurs ressenties et il en sera plus calme. Vous devriez aussi le porter à l’aide d’une écharpe de portage (préférentiellement à un porte-bébé dans les premiers âges de la vie) ou à votre épaule de manière à ce que son ventre soit compressé sur votre torse, la chaleur de votre corps le soulagera aussi (vous pouvez aussi prendre une bouillotte).
  • L’environnement : L’environnement peut favoriser ou non l’apparition de coliques chez bébé. Ainsi, il est préférable de maintenir une ambiance calme et douce près du bébé. Baissez la luminosité de vos lampes pour un repos paisible du nouveau-né.
  • L’Ostéopathie : les avis et témoignages recueillis auprès de nombreuses mères révèlent que l’Ostéopathie a des résultats bénéfiques pour soulager colique nourrisson. Votre ostéopathe spécialisé dans la pédiatrie, pourra vous donner de nombreux conseils positionnels et vous montrer des massages pour soulager votre bébé.

L’Ostéopathie : traitement efficace pour les coliques du nourrisson

Prendre RDV Directement en Ligne 7J/7 et 24H/24

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle, une médecine naturelle permettant de corriger et de résorber les déséquilibres et tensions du corps.

L’ostéopathe établit un diagnostic sur les zones de tensions à l’aide de palpations, puis réalise des mouvements et manipulations spécifiques pour corriger les déséquilibres.

C’est donc une technique de traitement permettant de soulager des maux et douleurs sur les structures de l’organisme (articulations, muscles et os, mais aussi les troubles viscéraux et de nombreux autre maux comme les migraines, les vertiges…). Il s’applique aussi bien sur les adultes que sur des nourrissons.

Il existe des formations post-graduées (après les 5/6 ans de formation initiale) en pédiatrie.

Il faut donc rechercher ces formations pour trouver un ostéopathe spécialisé en soins pédiatriques.

Pourquoi consulter un ostéopathe spécialisé en pédiatrie ?

Force a été de constater que les troubles du tube digestif (troubles intestinaux) ont pour conséquence de favoriser des contractions et spasmes intestinaux.

La médecine conventionnelle n’apportant pas de réelle solution aux coliques de bébé, l’ostéopathie est une alternative au traitement des coliques du nourrisson par des médicaments sollicitée par bien de parents.

De fait, les séances ostéopathiques consistent, par des touchers légers, à déceler les blocages du tube digestif (intestinaux) . Les tensions localisées seront dissipées par des manipulations douces sur les ligaments intestinaux et les organes.

Les mouvements et manœuvres de l’ostéopathe spécialisé en pédiatrie seront réalisés en vue de rééquilibrer le fonctionnement des organes du système digestif, favorisant ainsi la circulation sanguine et la mobilité des intestins.

Les pleurs de bébé peuvent être dû à l’accouchement

Par ailleurs, les conditions d’accouchement (césarienne en urgence, travail long, utilisation d’instruments: forceps, spatule, ventouse…) d’un nouveau-né peuvent  avoir entraîner des tensions. En effet, le nourrisson est comprimé par les os du bassin de sa maman au moment de l’expulsion.

Cela peut conduire à de nombreuses tensions au niveau du crâne, des os, du bassin pouvant se manifester par des gaz bébé, des diarrhées, constipation et autres troubles viscéraux et intestinaux.

De plus, les nerfs alimentant les organes du système digestif sont localisés dans le crâne et descendent le long du cou et de l’œsophage vers les intestins, l’ostéopathe veillera à libérer le trajet de toute éventuelle contrainte.

Ce qui aura pour effet de soulager le nourrisson des douleurs intenses causées par les coliques de bébé.

Sans suppléer à un pédiatre, l’ostéopathe pour bébé permet de soulager les coliques du nourrisson par des gestes agréables et doux.

Deux à quatre séances sont suffisantes pour soulager les coliques de bébé. Le moment le plus favorable pour une séance serait le matin ou l’après-midi, période de la journée à laquelle le bébé est le plus détendu possible, légèrement en décalage des repas.

Que fait l’ostéopathe spécialisé en pédiatrie pour soulager bébé?

Après avoir pris connaissance des conditions et contexte d’accouchement, l’ostéopathe procédera par le toucher afin de détecter des zones de tension responsables des coliques du nourrisson.

L’ostéopathe s’assurera de libérer de toutes contraintes, le trajet des nerfs aux intestins, et de veiller à la mobilité des intestins pour le bon fonctionnement des organes du système digestif. Les manipulations ostéopathiques porteront donc sur :

Les viscères et les fascias

Les viscères, constitués entre autre des intestins, du foie et de l’estomac, sont les principaux organes du système digestif.

L’ostéopathe pour bébé va exercer une légère pression sur le ventre du nouveau-né afin de diagnostiquer des blocages mécaniques ou tensions, susceptibles de provoquer des spasmes intestinaux.

Il procédera ensuite à des manipulations sur les zones en souffrance (comme des massages) en vue d’éliminer les gaz, de relancer la mobilité intestinale et de faciliter la digestion.

Le diaphragme

Les douleurs aiguës et intenses des coliques du nourrisson peuvent être causées par un dysfonctionnement du diaphragme.

Le diaphragme est un muscle qui joue un rôle important dans la mobilité des intestins en agissant sur les viscères. De plus, il assure les fonctions respiratoires et permet de réguler les pressions abdominales et thoraciques.La séance ostéopathique permettra de réguler l’activité du diaphragme et par là la mobilité intestinale.

Il sera donc question pour l’ostéopathe d’effectuer des manœuvres douces et délicates sur le diaphragme et la cage thoracique pour rétablir son fonctionnement.

Les muscles

L’ostéopathe spécialisé bébé veillera à libérer toutes les tensions musculaires en vue de soulager les coliques de nourrisson. En effet, l’activité musculaire des nourrissons s’éveille progressivement.

Les muscles sollicités par le nouveau-né peuvent présenter des tensions et blocages qui pourraient contribuer eux aussi à favoriser les crises de coliques.

Le cou et le dos

Les coliques peuvent avoir des effets néfastes sur la mobilité du nouveau-né en provoquant des tensions sur la colonne vertébrale.

Les manœuvres ostéopathiques auront pour but de libérer les pressions et tensions exercées sur le cou pour faciliter la déglutition du nourrisson, et limiter les risques d’avaler l’air pendant les tétées

Les soins ostéopathiques pour soulager les douleurs de bébé

Les causes de coliques de nourrisson étant différentes d’un bébé à un autre, les mouvements ostéopathiques sont propres à chaque nouveau-né selon le diagnostic et l’analyse des zones de contraintes décelées.

Comme pour les soins pour adultes, l’ostéopathe pour bébé fait preuve de douceur et de délicatesse pour localiser les blocages physiologiques et neurologiques, et rééquilibrer le fonctionnement des organes.

Les séances ostéopathiques ont donc un rôle salvateur sur la diminution des effets et symptômes des coliques de bébé.

Des résultats très satisfaisants

Les techniques ostéopathiques ont pour effet de soulager efficacement et rapidement le nourrisson des symptômes des coliques de bébé. L’ostéopathie favorise ainsi :

  • Une bonne déglutition du nouveau-né
  • La libération et la détente des tensions accumulées
  • Une digestion plus facile
  • La diminution des excès des gazs chez bébé
  • Un sommeil paisible du nouveau-né
  • Diminution des crises de larmes et des pleurs
  • Diminution de la fatigue

Les résultats sont perceptibles dès la première séance, mais il est conseillé de procéder à 3 séances espacées de 3 semaines environ pour un résultat complet et à long terme.

Les conseils de votre ostéopathe spécialisé en soins pédiatriques

Les astuces et conseils pour vous aider à soulager les coliques et les douleurs ressenties par votre nourrisson.

Pour prévenir et diminuer les effets des coliques du nourrisson

Les massages du ventre : une heure avant la prise de tétée, effectuez des massages sur le ventre du nouveau-né pour faciliter le transit et éviter les ballonnements éventuels. Usez des huiles et crèmes hydratantes pour bébé, et faites des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre autour de son nombril (votre thérapeute vous montrera en détail ces massages).

Les conditions du repas :  Il est nécessaire de fractionner les repas en petites quantités et à des prises régulières. Veillez à donner des repas au bébé dans un environnement calme. Il est conseillé de privilégier la position verticale lors des tétées pour limiter les risques d’avalement d’air.

Le lait : le lait peut être une cause de coliques de bébé. Pour les nouveau-nés nourris au lait artificiel, il est recommandé de muter vers un lait spécialisé anti coliques (lait AC) qui est un lait dont le pH a été modifié: lait acide et pauvre en lactose ou un lait avec hydrolats de protéines de lait de vache selon l’avis du pédiatre.

Pour les bébés nourris au sein, l’alimentation de la maman peut être cause d’éventuelles allergies chez le nourrisson. Il est donc conseillé d’éviter des produits laitiers et tout aliment qui fermente à l’instar des choux, salades, brocoli, lentilles … et de toute autre protéine pouvant provoquer des allergies chez le nourrisson.

Les biberons : Utilisez de préférence les biberons anti-coliques comportant une valve en profondeur pour limiter les risques d’avaler l’air pendant la tétée. Aussi, privilégiez les tétines à perçage excentré.

Que faire pendant les crises ?

Quels exercices pour soigner les coliques du nourrisson ?

Les massages anti-coliques et le pédalo : Pour effectuer le pédalo, tenez les chevilles du bébé et relevez délicatement vers le ventre une jambe du nourrisson. Répétez le mouvement plusieurs fois de suite

La camomille bébé : l’usage des tisanes a des effets bénéfiques sur le nouveau-né. Sur avis de votre pédiatre et en fonction de l’âge de votre nourrisson, donnez-lui à boire des tisanes à base de camomille.

La bouillotte bébé : la chaleur permet de soulager les coliques bébé. Posez des bouillottes emmitouflées ou des mains chaudes sur le vêtement de votre nourrisson

Adoptez des positions relaxantes : certaines positions peuvent soulager le nourrisson. La position de la panthère par exemple, le ventre du nouveau-né posé sur l’avant-bras, les fesses collées dans le pli du coude, ce qui permet d’évacuer par gazs ou par rots, les tensions accumulées du système digestif.

Bien que ce soit un moment de stress pour vous parents, faites-vous confiance et agissez par instinct pour apaiser votre nouveau-né.

Les coliques du nourrissons, un trouble fréquent en pédiatrie

Résumé de l’article

Comment soulager les spasmes intestinaux et les pleurs de bébé ?

Les coliques du nourrisson constituent le premier motif de consultation pédiatrique. Un bébé sur 5 souffre de coliques du nourrisson, entraînant des pleurs réguliers.

Manifesté par des crises de larmes non expliquées en soirée, les coliques de bébé sont un phénomène physiologique liés au développement et à la croissance du nouveau-né.

Plusieurs théories tendent à expliquer les causes des coliques du nourrisson. Mais on peut relever que la majorité des experts et pédiatres pointent du doigt un dysfonctionnement lié à l’immaturité du système digestif. Bien que n’ayant pas de traitement médicamenteux efficace, aucun parent ne saurait rester indifférent face à la détresse de son bébé.

Des astuces et conseils permettant de soulager les nourrissons sont mises en pratique par les parents soucieux d’aider leur bébé à traverser ce cap difficile de leur croissance.

Intérêt d’un ostéopathe spécialisé

L’ostéopathie semble être l’alternative de traitement des coliques du nourrisson qui fédère le plus d’avis favorables. En effet, l’ostéopathie vise à réguler l’organisme, à libérer les tensions et contraintes des structures corporelles. Elle vise donc à assurer la mobilité intestinale et à libérer toutes les tensions décelées sur le trajet des nerfs aux intestins.

C’est un ensemble de manipulations douces réalisées par un ostéopathe spécialisé en vue de soulager les nourrissons des blocages mécaniques et physiologiques pouvant provoquer des douleurs aiguës.Ces manipulations sont appliquées au cas par cas selon les analyses et le diagnostic effectués sur le nouveau-né.

Vous pouvez reproduire certains de ces mouvements, sur indication de votre ostéopathe, sur votre bébé pour le soulager des symptômes des coliques du nourrisson. Il vous est possible toutefois de diminuer les fréquences de coliques de nourrisson en adaptant votre alimentation et celle du bébé, et en créant un environnement propice à votre nouveau-né.

Avec le meilleur retour d’expérience, l’ostéopathie pratiquée par un ostéopathe spécialisé en pédiatrie est inéluctablement le traitement des coliques du nourrisson le plus apprécié et l’un des plus efficace