.rll-youtube-player,[data-lazy-src]{display:none!important}

Seniors et ostéopathie, de véritables bienfaits

S’appuyant entre autre sur des techniques de manipulation osseuse et musculaire, l’ostéopathie permet de soulager de nombreux troubles et maux. Exercée à l’aide des seules mains du praticien, cette médecine douce aide le corps à retrouver son équilibre ainsi qu’un fonctionnement optimal et ce, tout au long de la vie. Consulter un ostéopathe est ainsi recommandé de la naissance jusqu’aux âges les plus avancés. Mais quels bienfaits cette thérapie manuelle offre-t-elle aux seniors en particulier ? Dans quels cas les personnes âgées devraient-elles consulter un ostéopathe?

L’ostéopathie, une thérapie qui aide les personnes âgées à bien vieillir

C’est un fait, le corps vieillissant développe des fragilités et se trouve confronté au fil du temps à des incapacités physiques. L’avancée en âge agit sur l’élasticité de nos muscles, de nos tendons et de nos ligaments. Les articulations et cartilages sont touchés par des anomalies et des pathologies de l’âge provoquant des douleurs et affectant la motricité des personnes. La densité osseuse est parfois altérée (ostéopénie, ostéoporose). L’ensemble de ces facteurs remettent en cause la mobilité des individus âgés. Or, une perte d’autonomie impacte lourdement le quotidien des personnes. L’isolement des aînés peut les mener à un repli social et peu à peu, les entraîner vers des situations de dépendance.

Améliorer la qualité de vie et l’autonomie des personnes âgées

Parce qu’il est essentiel de soutenir l’autonomie de tout un chacun, l’ostéopathie se révèle particulièrement indiquée pour accompagner les troubles des seniors. Le thérapeute aide la personne âgée à travailler son équilibre et sa posture, prévenant ainsi le risque de chute, véritable fléau chez les seniors. Le praticien manipule les articulations afin de leur permettre de retrouver souplesse et vitalité, de soutenir la marche et d’éviter les troubles moteurs. Ce soignant intervient également sur les traumatismes corporels ou psychologiques, car ceux-ci se manifestent généralement sur l’organisme par une gêne, une douleur ou encore un blocage. Consulter un ostéopathe est donc un excellent choix pour être et rester en bonne santé !

Efficace pour soulager certaines douleurs ainsi que différents troubles fonctionnels mais aussi pour freiner la progression de certaines pathologies, l’ostéopathie améliore le bien-être des personnes âgées et leurs confort de vie. Cette thérapie naturelle complémentaire à la médecine conventionnelle permet ainsi de prévenir la surconsommation de médicaments très fréquente chez les personnes âgées présentant des polypathologies. Facteur d’effets indésirables et d’accidents liés aux interactions, la surmédication génère des risques conséquents dans la prise en charge des patients âgés. C’est pourquoi l’ostéopathie est plébiscitée dans les structures d’accueil pour personnes âgées dépendantes type EHPAD (Établissement pour Personnes Âgées Dépendantes) et maison de retraite.

Les pathologies des seniors et l’ostéopathie

L’ostéopathie s’appuie sur la compréhension globale du patient grâce à la manipulation corporelle. Cette discipline apprécie la personne dans son ensemble et considère que la structure du corps et ses fonctions sont interdépendantes. Agissant sur différents domaines –viscéral, pariétal, crânien–, ses champs d’application permettent de traiter toute une série de troubles et dysfonctionnement que l’on retrouve fréquemment chez les personnes âgées, comme:

Le mal de dos des séniors

Qu’elles soient liées à une scoliose, un trouble postural ou encore une lésion, les douleurs dorsales ne sont pas une fatalité. L’ostéopathe est en mesure de trouver l’origine de votre mal ainsi que de libérer les tensions et blocages qui minent la santé de votre dos. Le thérapeute vous indiquera par ailleurs des exercices et vous prodiguera des conseils utiles afin de vous soulager.

Les Troubles émotionnels et de l’humeur

La souffrance morale et l’anxiété génèrent des troubles de la santé. Ainsi, le stress, l’angoisse, la dépression ou le deuil entraînent des blocages physiques et des désordres fonctionnels (insomnie, migraines, douleurs musculaires, anorexie…). En manipulant en douceur viscères et plexus, le thérapeute permet au patient de se libérer de ses tensions et de trouver un chemin vers la guérison.

L’Arthrite, l’arthrose et autres rhumatismes

Qu’elles soient mécaniques ou inflammatoires, les douleurs rhumatismales peuvent bénéficier d’une prise en charge ostéopathique. Outre le soulagement de la douleur, la thérapie manuelle permet d’améliorer la mobilité des articulations atteintes.

Les Troubles de la vision

Grâce à des techniques de manipulations du crâne et parfois des viscères, il est possible de ralentir ou d’accompagner vers la guérison des pathologies de l’œil fréquentes chez les personnes âgées telles que la presbytie, la cataracte ainsi que certains glaucomes.

Les suites d’Intervention chirurgicale

Canal carpien, hernie discale, pose d’une prothèse de la hanche ou du genou… avant et après toute opération chirurgicale, il est recommandé de consulter un ostéopathe. La consultation préopératoire permet de s’assurer du bon équilibre du corps et de l’absence de conflit articulaires. Le praticien interviendra dans un second temps, après l’intervention, afin de vous aider à récupérer des effets de l’anesthésie, d’évacuer l’œdème et d’optimiser la rééducation et de soulager les douleurs résultantes de cet acte chirurgical.

L’amélioration de certaines maladie comme le diabète

Trouble de l’assimilation des glucides, le diabète peut entraîner de lourdes conséquences sur la santé des seniors (cécité, amputation, accident vasculaire cérébral…). En travaillant notamment la structure viscérale, l’ostéopathie permet de mieux stabiliser la maladie et de limiter la surmédication.

L’Accompagnement des patients atteints d’un cancer

Si l’ostéopathie ne traite pas le cancer, elle permet de soulager les effets des traitements souvent très lourds (chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie…) et dans certains cas, de freiner la progression de la maladie. Ainsi que d’aider les malades à avoir une meilleur qualité de vie.

Article Invité du site  http://bonjoursenior.fr/