marcher pieds nus pour un enfant est bon pour lui, parlez en à votre osteo

 

marcher pieds nus pour un enfant est bon pour lui, parlez en à votre osteo

A quel âge faut-il mettre des chaussures ? lesquelles choisir ?

Le choix des chaussures est important pour éviter les troubles qui affecteront la posture des enfants. Les pieds des enfants sont en pleine croissance et de nombreux changements les affectent: augmentation de la taille, des muscles… Parfois les enfants se plaignent de douleur à un pied, ou les parents voit que leur enfant marche bizarrement ou se demandent si la voûte plantaire de leur enfant est en train de bien se développer. Les parents se demandent donc souvent Quels chaussures choisir? et Pourquoi? Faut-il consulter un podologue? Voyons ensemble la réponse dans cet article

 

L’acquisition de la marche intervient chez le jeune enfant entre 9 et 20 mois généralement.

La démarche devient assurée le plus souvent entre 14 et 18 mois.

Durant les 2 premières années de la vie, le pied du bébé grandit vite environ 2,5 cm par an, par la suite et jusqu’à ses 5 ans le rythme se stabilise à environ 1 cm par an.

Il est donc important de comprendre les effets et les risques du port de chaussures inadaptées portées trop tôt.

Pendant ses premières années il est donc essentiel de laisser le pied de l’enfant libre dans ses mouvements, et donc de le faire marcher pieds nus le plus longtemps possible.

De même il ne faut pas céder aux arguments commerciaux des fabricants et vendeurs de chaussures, car même si elles sont mignonnes les chaussures pour les très jeunes enfants sont inutiles et plutôt néfaste au développement, même s’il y a indiqué qu’elle est adaptée.

Car souvent il est indiqué avec soutien plantaire (un contrefort interne avec une voûte plantaire est fait dans la semelle), mais les enfants n’ont pas besoin d’un soutien plantaire, car à cet âge leurs pieds sont physiologiquement (naturellement) plats.

Et donc des soutiens par des voûtes plantaires artificielles vont possiblement gêner le développement naturel des muscles du pied et donc possiblement perturber la création naturelle de la voûte plantaire.

On ne sait qu’autour de 4-5 ans si l’enfant a ou non des pieds plats (à cet âge les muscles et tendons se sont développer suffisamment), cependant un traitement par un ostéopathe pour prévenir les pieds plats pourra être entamé en amont pour prévenir ce problème.

A savoir : un enfant se plaint rarement des pieds car la couche adipeuse (qui rend les pieds de bébé potelés) limite sa sensibilité à la douleur.

Quelles chaussures prendre pour les jeunes enfants (12 à 36 mois) ?

 

Pour les enfants, il est important de choisir des chaussures de qualités souvent nommées par les fabricants « spéciales premiers pas ».

Le pied de l’enfant est à cet âge plat et plutôt rond.

Conseils pour choisir les chaussures des enfants

 

Les chaussures doivent donc maintenir le pied suffisamment avec une tige assez haute et un galbe du talon de 1cm environ. Des contreforts asymétriques respectant l’anatomie du pied et permettant un bon maintien, surtout de l’arrière pied et de la cheville sont nécessaires. (cf photo différentes partie d’une chaussure)

Il faut éviter les chaussures trop lourdes ou à scratch (plus pratique mais moins efficace pour le maintien).

Il faut donc systématiquement lacer les chaussures, car les lacets permettent de compenser une tige trop souple ou mal ajustée.

Le bout de la chaussure doit permettre le mouvement des orteils et la mobilité des doigts de pieds dans tous les sens.

quelles sont les différentes parties d'une chaussure, votre ostéopathe vous dit tout

Quels conseils pour les chaussures des enfants plus grands (3 à 6 ans) ?

Les chaussures doivent assurées un maintien efficace des articulations de la cheville (tibio- tarsienne et sous talienne). Il faut donc une tige assez haute et rigide (la tige ne doit pas être sur la malléole). Il faut toujours respecter des contreforts asymétriques.

Chaque pied étant différent, les soutiens plantaires (voutes) imposé de façon arbitraire dans les chaussures peuvent gêner la croissance naturelle du pied et des muscles, tendons et ligaments qui le sous-tende. Des semelles de propretés amovibles ou des orthèses plantaires (faites par un podologue ou un professionnel).

Attention : il faut également faire attention aux surpiqûres et aux coutures intérieurs qui si elles sont trop saillantes ou mal placées peuvent agresser le pied.

 

En cas de doute ou de troubles du pied de votre enfant n’hésitez pas à consulter votre ostéopathe ou un podologue.

 

 

 

 

Si cet article vous a plu merci de le partager!

 

 

 

 

D'autres articles associés qui pourraient vous plaire !
.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *