Vous avez mal au genou ? la gonalgie (douleur du genou) affecte de nombreuses personnes. Quelles en sont les causes ? A quoi sert le genou ? Différentes pathologies peuvent affecter le genou, lesquelles sont-elles?Que faire pour soulager la douleur de genou ? l’ostéopathie peut-elle aider à traiter vos douleurs de genou ? Voyons de façon simple et imagée les réponses à ces questions

Quel est le rôle du genou ? Comprendre son fonctionnement

Le genou à une anatomie complexe car cette articulation à un rôle très important.

Il permet d’absorber les chocs et de stabilisé la jambe pour nous permettre de tenir debout et de rester stable (même quand tout notre poids tient sur une seule jambe lors de la course).

Il doit donc être très solide mais mobile.

Anatomie du genou

l'anatomie compliquée du genou, montre les raisons des gonalgies et de la douleur du genou, comment soulager douleur genou? l'ostéopathie est une thérapie manuelle et naturelle à même de soulager ces pathologies

Le genou est une articulation complexe qui met en relation principalement 3 os : le fémur (os de la cuisse), le tibia (os de la jambe) et la patella (rotule).

On voit que les surfaces articulaires s’emboitent à la manière des roues d’un train dans un rail.

Ce qui permet plusieurs mouvements : la flexion/extension (mouvement principal), la rotation interne/externe et l’abduction/Adduction.

L’articulation étant non congruente (ne s’emboite pas parfaitement) ces mouvements dépendent de la qualité de la structure et du bon fonctionnement de celle-ci.

Les ménisque assurent la congruence et ont pour rôle d’amortir les chocs afin de protéger les cartilages et donc l’articulation, en faisant comme un coussin entre les cartilages et donc les os.

Ce sont donc eux qui s’usent le plus vite, l’usure entraîne des fissures méniscales.

Stabilité et mobilité

La stabilité de l’articulation dans ces différents mouvements est aussi assurée entre autre par des ligaments .

Sur les côtés les ligaments collatéraux (médial=interne, et latéral= extérieur) et les ligaments croisés formant un « X » qui assurent le pivot central (on comprend donc le risque d’instabilité créé par la rupture des croisés).

Elle est aussi fonction des structures tendino-musculaires : le quadriceps (partie antérieure= avant) et les ischio-jambiers (partie postérieur=arrière).

La patella (rotule) joue aussi un rôle important pour la stabilisation antérieure du genou, car elle suit les mouvements du genou (grâce à sa forme et à l’insertion du quadriceps) et protège des chocs l’avant du genou.

Les différentes pathologies (problèmes/maladies) du genou

Causées le plus souvent par des problèmes articulaires, de rupture du ligament, des ménisques et des muscles, les douleurs de genou sont à prendre au sérieux.

En effet, de nombreux sportifs et des travailleurs manuels sont exposés à cette pathologie. Les traitements médicaux sont parfois inefficaces .

C’est pourquoi l’ostéopathie peut-être la solution naturelle qui permet de lutter contre la gonalgie (douleur du genou).

Origine des douleurs de genou

Les gonalgies (douleur du genou) ont plusieurs origines : inflammatoire, traumatique et mécanique.

En raison d’une pression permanente émise sur le genou (sous l’effet de la pesanteur), les articulations peuvent subir un choc et de ce fait causer des douleurs.

Il existe de nombreuses pathologies du genou, voyons ensemble les plus communes d’entre-elles.

Le plus souvent, les patients décrivent des douleurs à la flexion du genou (douleur genou plié), associé à des douleurs musculaires de la cuisse.

Et parfois un genou gonflé (épanchement de synovie dans le genou), ou des raideurs du genou.

Les causes des douleurs du genou (gonalgie)

L’arthrose du genou :

C’est une dégénérescence du cartilage (érosion cartilagineuse) dans l’articulation dont souffrent plusieurs personnes, souvent âgées.

Mais pas uniquement, car l’arthrose arrive aussi suite à une sur sollicitation par exemple chez le sportif, ou une posture du genou anormale (genu varum, genu valgum…) ou encore après une opération (chirurgie) du genou.

Le frottement progressif cause des douleurs et une disparition du cartilage articulaire.

Avec en parallèle un remaniement osseux comprenant : une ostéocondensation (création importante d’os), la création anarchique d’os : ostéophytose (bec de perroquet) et le développement de géodes (cavité osseuse, suite à une surpression).

Cette maladie à long terme est capable de provoquer une gêne fonctionnelle. Pour traiter ce type de gonalgie de manière définitive.

L’ostéopathe spécialisé dans le traitement de l’arthrose du genou est un professionnel efficace et capable de diminuer ces douleurs.

Les entorses:

La plupart des cas d’entorse sont des blessures sportives causées par des changements brusques de direction lors d’une course ou d’un contact.

Cette lésion affecte un ou plusieurs ligaments du genou et peut entrainer une perte de stabilité de l’articulation.

Selon l’ampleur, il existe différents traitements notamment : la ligamentoplastie du genou, la rééducation du genou par un kinésithérapeute (qui consistera à remuscler le genou pour que ceux-ci jouent le rôle de ligaments actifs).

En plus de cela consulter un ostéopathe pour les douleurs du genou (gonalgie) aidera à récupérer les fonctions de cette articulation durablement et rapidement.

La Méniscopathie 

Ou lésion méniscale/ douleurs du ménisque : c’est une pathologie qui survient lorsque les fibres du cartilage s’abiment.

Ceci peut bloquer la motricité du genou et des articulations.

Un spécialiste vous conseillera dans les cas de troubles méniscaux. Pour des cas importants, il faut le plus souvent procéder à une ablation partielle ou totale du ménisque (Méniscectomie sous arthroscopie).

Cependant, l’expertise d’un ostéopathe est également une étape déterminante en cas de douleur.

Les pathologies principalement sportives

la douleur du genou ou gonalgie fait partie de ces pathologies difficiles à soigner, comment soulager douleur genou, l'ostéopathie est une réponse efficace à ces douleurs

Syndrome rotulien ou syndrome fémoro-patellaire:

Cela correspond à une inflammation du cartilage de la patella (rotule) lors de son glissement sur le fémur, elle est souvent associée à une tendinite rotulienne.

La rotule est plaquée contre le fémur lorsque l’on plie le genou, sous l’action de la traction imposée par le muscle quadriceps (ce muscle étant très puissant, la pression l’est aussi).

La douleur est située à l’avant du genou proche de la rotule et est dû à une inflammation de la zone suite à une surpression.

A la longue cela entraînera de l’arthrose du genou à cause de la sur-sollicitation.

Cette pathologie s’associe souvent à une instabilité du genou, qui peut se dérober subitement et sans raison.

De même les patients décrivent souvent le signe/syndrome du cinéma : qui se caractérise par l’obligation de tendre la jambe pour soulager la tension musculaire et l’impossibilité de rester assis dans des conditions exiguës (cinéma, théâtre, avion…).

Tendinite du genou :

Différentes inflammations des tendons du genou sont possibles, les tendons affectés sont : le tendon rotulien, tendon quadricipital, bandelette ilio-tibialen, les tendons de la patte d’oie…

La tendinite arrive suite à un surmenage et une sur-sollicitation musculaire suite à un problème d’entraînement, un trouble postural, un déficit musculaire ou de souplesse, une déshydratation, l’utilisation de certains médicaments…

Votre ostéopathe spécialisé dans le traitement de ces pathologies et des sportifs pourra vous conseiller sur le traitement à ces problèmes.

Syndrome de l’essuie-glace :

Derrière ce nom se cache la tendinite du Tenseur du Fascia Lata (TFL), qui est un tendon situé sur la partie latérale (externe) du genou.

C’est une pathologie qui affecte beaucoup les coureurs car elle apparaît principalement lors du mouvement de flexion du genou (quand on plie le genou), le tendon se déplace d’arrière en avant, comme un essuie-glace, s’il frotte trop, il s’inflamme et provoque une tendinite.

Dans ce cas là aussi votre ostéopathe pourra vous être d’un grand secours en vous prodiguant soins et conseils.

Maladie d’Osgood Schlatter:

C’est une pathologie de croissance qui apparaît le plus souvent à la préadolescence ou à l’adolescence chez des jeunes sportifs en pleine croissance.

leurs muscles grandissent à une vitesse différente de leur croissance osseuse et qui négligent les échauffements et les étirements.

Cette pathologie correspond à une inflammation du tendon rotulien au niveau de la tubérosité tibiale antérieure.

De plus cela entraîne une douleur du genou une excroissance osseuse au niveau de la tubérosité suite à la surtension sur celle-ci.

Le repos et l’arrêt total du sport est une option pour limiter la douleur,cependant cela ne permet souvent que de prévenir sur un cours délai le problème.

Il y a donc en parallèle (ou à la place de cela) plusieurs autres options qui existent un bon ostéopathe peut traiter cette pathologie et permettre une reprise rapide du sport et répondre à votre demande “soulager douleur genou“.

La Chondropathie ,chondropathie rotulienne, chondropathie fémoro-patellaire

Si le cartilage du genou (souvent celui de la rotule=patella) est en souffrance, on parle de chondropathie.

chondropathie est un mot composé de 2 parties: chondro=cartilage et pathie=maladie/douleur.

Le cartilage lésé entraîne une souffrance.

Ces douleurs (souvent à l’avant du genou) sont souvent associées à un craquement et à un épanchement de synovie.(épanchement synovial= gonflement du genou suite à la création de liquide intra-articulaire).

De plus des blocages ponctuelles du genou sont possibles ainsi qu’une instabilité.

les causes des chondropathies sont multiples: enraidissement articulaire, séquelle de traumatisme, frottements importants, amincissement du cartilage.

Donc les chondropathies sont du à l’excès d’activités (dans le sport ou le travail).

Mais aussi aux troubles posturaux et malpositions articulaires (genu varum, genu valgum, recurvatum…) qui entraînent un déséquilibre.

Ainsi qu’aux instabilités (troubles ligamentaires, méniscaux…).

Un bon traitement ostéopathique soigne ou de diminue la douleur, si le traitement est fait par un ostéopathe qualifié.

Les autres pathologies (plus rares)

Cancer du genou:

Cette maladie du genou aussi appelée ostéosarcome affectent principalement les jeunes et restent relativement rare (<1% de toutes les néoplasies= cancer).

Ils ne doivent donc pas être tout le temps suspecté contrairement à ce que vous lirez sur certains forums douteux… des examens complémentaires permettront rapidement d’affirmer ou d’infirmer cette possibilité.

Douleur à l’arrière du genou:

différentes causes (étiologies) sont possibles pour ces douleurs à l’arrière du genou ;

Une crampe musculaire ou des courbatures, les sensations peuvent ressembler à un spasme musculaire qui dure de quelques secondes à plusieurs minutes.

Le plus souvent la mise au repos du genou, avec un étirement musculaire régulier et parfois une supplémentation (magnésium, potassium…) suffisent à régler ces problèmes.

Un kyste 

le kyste de Baker, une poche liquidienne s’accumule à l’arrière du genou et entraine une douleur importante. Le kyste ne se voit pas au début, mais se voit facilement à l’échographie.

Il exerce une pression sur les structures alentours : muscles, tendons, nerfs, veines… et nécessitent une consultation médicale.

La thrombose veineuse (profonde)

Aussi appelée phlébite :  elle se forme lorsque quelque chose (le plus souvent un caillot de sang) bloque la circulation normale du sang.

La douleur apparaît le plus souvent au mouvement (quand la personne se lève, ou bouge). Elle peut être dangereuse et nécessite une intervention médicale rapide.

L’arthrose, des troubles musculaires, ainsi que des lésions ligamentaires et méniscales sont aussi à investiguer.

D’un point de vue purement allopathique (médical), on vous proposera des traitements comme l’infiltration du genou, la prothèse de genou, ou l’injection d’acide hyaluronique au niveau du genou…

Tous ces soins ont de nombreux effets indésirables,mieux vaut donc  dans un premier temps faire un traitement conservateur par thérapie manuelle comme la kinésithérapie, l’étiopathie, la chiropraxie ou encore l’ostéopathie.

Rôle et traitement de la gonalgie (douleur genou) en ostéopathie

Avant d’appliquer un traitement, l’ostéopathe procédera à un test ostéopathique qui se fait au niveau du pied, du genou, des chevilles et même de la colonne vertébrale pour répondre à votre question “soulager douleur genou“.

L’origine de la douleur n’est pas toujours dans le genou. La stabilité du genou étant assurée entre autres par les ligaments, les tendons et les muscles.

L’ostéopathe cherchera à redonner de la mobilité, relâcher les tensions, d’améliorer la répartition du poids sur les structures.

Le rôle de l’ostéopathe est de relâcher les tensions de ces différentes structures et de redonner de la mobilité ce qui entraînera une réduction des douleurs du genou.

Traitement en ostéopathie des douleurs du genou (gonalgie)

Pour le cas d’une arthrose du genou par exemple, la prise en charge du spécialiste consiste à trouver des méthodes qui vont permettre de décomprimer l’articulation pour que celle-ci reprenne une amplitude et de bons mouvements.

Le but est donc d’appliquer des techniques articulaires, aponévrotiques, musculaires et ligamentaires pour éliminer les tensions locales et ainsi faciliter la motricité du genou.

Le traitement ostéopathique peut se faire de manière structurelle, myotensive et fonctionnelle pour une meilleure mobilité du genou.

Cependant, il est également possible de demander conseil au thérapeute pour utiliser certaines pommades et compléments alimentaires.

En effet, pour ceux qui ont un réel manque du liquide synovial, cette solution peut être intéressante.

Pour des problèmes de tendinites, les douleurs rotuliennes, l’ostéopathe pourra vous assister dans le cas d’une tendinite du genou pour un meilleur rétablissement et répondre à votre demande “soulager douleur genou“.

Vous avez des questions/commentaires, cela se passe en dessous.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à le partager

Notez la page
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *